4 octobre 2024, 17:00 – 18:00 | Le Violon chez Pauline et Clara avec Joseph Joachim, Olga Pashchenko piano et Lina Tur Bonet violon

15,00 30,00 

Sélectionnez votre tarif :

4 octobre  2024, 17:00 – 18:00
Domaine des Frênes – Villa Viardot
14 rue Yvan Tourguéneff 78380 Bougival

UGS : ND Catégories : ,

Description

Vendredi 4 octobre 17h et 19h : Le violon chez Pauline et Clara avec Joseph Joachim

Clara Schumann (1819 – 1896) :
Trois romances op.22 pour violon et piano, Trois romances op.11 pour piano solo

Joseph Joachim (1831 – 1907) :
Romanze op.2, n°1 pour violon et piano

Dietrich-Brahms-R.Schumann :
F.A.E2. sonate pour violon et piano écrite par les trois amis, dédiée à leur ami violoniste Joseph Joachim créée 1853, publiée en 1935: I. Allegro (Albert Dietrich), II. Intermezzo. Bewegt, doch nicht zu Schnell (Robert Schumann), III. Scherzo (Johannes Brahms), IV. Finale. Markiertes, ziemlich lebhahes tempo (Robert Schumann)

Olga Pashchenko piano Streicher 1847, Lina Tur Bonet violon

Présentation

Autour des qualités exceptionnelles du piano Streicher 1847, Olga Pashchenko et Lina Tur Bonet rompues au jeu historiquement informé, ont imaginé une soirée musicale et amicale à Baden Baden haut-lieu de rencontres estivales pour les artistes.

Si la renommée et le destin de Pauline et Clara les ont naturellement réunies à Paris ou lors de leurs tournées européennes, les deux amies ont résidé durablement à Baden Baden dans les années 1860 : Pauline s’y étant exilée de France, Clara y ayant créé une école de musique. Leurs salons étaient les lieux d’échange et de création pour elles et leurs amis.

Ce concert nous fera découvrir leur ami Joseph Joachim, violoniste prodige soutenu par Mendelsshon, créateur du concerto pour violon de Brahms. On peut imaginer ce dernier interprétant avec Clara ou Johannes, sa propre romance, celles de Clara et la sonate écrite à 6 mains par ses trois amis Albert Dietrich et Johannes Brahms, tous deux disciples de Robert…

Ce9e sonate F.A.E. fut créée par Joseph et Clara en 1853 à Dusseldorf. D’après Benna von Anim, Joseph sût aisément reconnaître le style des trois amis. Joachim n’autorisa pas la publication de ce9e sonate de son vivant, sauf le Scherzo de Brahms publié en 1906, certains mouvements avaient été réemployés par Robert dans sa sonate pour violon n°3. La sonate FAE fut publiée dans son intégralité en 1935.

Biographie des Artistes

Olga Pashchenko – Orgue |Clavecin| (Forte) Piano

De Bach et Beethoven sur instruments historiques à Ligeti sur piano contemporain, Olga mène une carrière très active et éclectique en tant que soliste, récitaliste et musicienne de chambre.

Elle est régulièrement invitée à des festivals de musique ancienne et contemporaine, dont le Festival de musique ancienne d’Utrecht, le Festival de Radio France à Montpellier ; le Festival Musiq’3 à Bruxelles, les festivals d pianoforte d’Amsterdam, le Maggio Musicale de Florence, les festivals de La Nouvelle Athènes; les séries de pianos forts de Milan et de Padoue ; AMUZ Antwerpen ; Concertgebouw Bruges, et la Cité de la Musique à Paris. En tant que soliste concertiste, Olga s’est produite avec l’Orchestre du 18e siècle ; musicAeterna avec Teodor Currentzis ; la Meininger Hofkapelle ; l’Amsterdam Sinfonietta avec Alexei Lubimov ; le Collegium 1704 sous la direction de Vaclav Luks au Festival Chopin de Varsovie et avec l’Orchestre baroque finlandais au RSO Festival Helsinki. Ses partenaires en musique de chambre sont Alexander Melnikov, Evgeny Sviridov, Dmitry Sinkovsky et Erik Bosgraaf.

Plus récemment, Olga a fait ses débuts aux festivals de Salzbourg et de Berlin en récital avec Georg Nigl. Elle poursuit son projet d’une dizaine d’années d’enregistrer et de faire la tournée de tous les Concerti de Mozart avec Il Gardellino. Depuis 2012, Olga est Hausmusikerin au Beethoven-Haus de Bonn, où elle donne régulièrement des récitals dans le cadre de la série de concerts de l’Orchestre de Beethoven.
Olga entretient un partenariat avec le musicien Jed Wentz avec lequel elle collabore sur un projet cinématographique spécial, en interprétant une série de nouveaux arrangements de musique romantique pour accompagner une sélection de films muets des années 20, tels que Tartuffe et Faust de F.W. Murnau et La glace à trois faces d’Epstein.

Artiste d’enregistrement exclusive pour Alpha Classics, Olga a publié plusieurs enregistrements salués par la critique, dont Transitions (Dussek, Beethoven et Mendelssohn). Plus récemment, elle a enregistré Vanitas (Beethoven, Schubert et Rihm) avec le baryton Georg Nilg et Variations on Folk Songs (Beethoven, Kuhlau & Doppler) avec la flûtiste Anna Besson.

Olga est née à Moscou en 1986 et a commencé ses études musicales à l’âge de 6 ans à l’école de musique Gnessin avec Tatiana Zelikman, donnant son premier récital de piano à New York à l’âge de 9 ans, puis au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, où elle étudie le piano forte et moderne avec Alexei Lubimov, le clavecin avec Olga Martynova et l’orgue avec Alexei Schmitov, avant de terminer ses études au Conservatoire d’Amsterdam avec Richard Egarr en 2014. En 2017, elle a été nommée professeur au Sweelinck Conservatorium d’Amsterdam et du Conservatoire royal de Gand.

 

Lina Tur Bonet – Violoniste baroque, classique, romantique

Lina Tur Bonet est considérée internationalement comme « une de violonistes plus intéressantes de sa génération ».

Violiniste flexible, Lina a travaillé depuis très jeune aux côtés de plusieurs artistes les plus reconnus de la musique baroque, romantique et contemporaine de son temps, après son parcours comme soliste et plusieurs enregistrements, soit de grands compositeurs, soit de

musiques inédites. Elle remporte plusieurs concours internationaux avec notamment le 1er Prix Bonporti.

Lina Tur Bonet est devenue en Espagne une référence de la musique, ayant été ovationnée dans toute l’Europe par ensembles de première catégorie au niveau mondial tels que le Concert des Na4ons (J.Savall), l’Orchestre de Chambre de Toulouse, Tafelmusik, Concerto Köln.

La préférence de Lina Tur Bonet est la musique de chambre de J. S. Bach, mais elle est aussi anrée par la recherche et la découverte des partitions oubliées de musiciens célèbres, comme par exemple les premiers versions des trios de Boccherini (op. 34), la musique de Gaetano Brunen, les œuvres pour violon solo de Ma9eys ou les sonates pour violon de Jacquet de la Guerre et même d’Antonio Vivaldi. Dans ses priorités se trouvent aussi la musique pour violon solo, la direction d’orchestres de chambre et les projets multidisciplinaires.

Lina Tur Bonet a enregistré les Sonates du Rosaire (Rosenkranzsonaten) de Biber en une seule journée à Vienne. Elle a été premier violon pour différents répertoires, comme les Cantates et les Passions de Bach, le quatuor Pour la fin du temps de Olivier Messiaen, ou ceux de W. Lutoslawsky et Morton Feldman à la Fundación Tapies de Barcelone. Avec des orchestres, elle a joué la Passion selon Saint Mathieu au Konzertgebouw d’Amsterdam avec Concerto Köln et comme soliste les concerts de Vivaldi, Bach, Mozart, Beethoven, Brahms, Mendelssohn o Piazzolla, avec plusieurs orchestres, dans son pays natal et ailleurs.

Récemment elle a créé l’oeuvre Melancholia pour violon solo qui lui a été dédiée par le compositeur José María Sánchez Verdú. Lina a été invitée par le Festival de Montréal pour jouer les oeuvres complètes pour violon solo de J. S. Bach.

Informations complémentaires

Tarifs

Plein tarif, Tarif réduit

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “4 octobre 2024, 17:00 – 18:00 | Le Violon chez Pauline et Clara avec Joseph Joachim, Olga Pashchenko piano et Lina Tur Bonet violon”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *