Streicher 1847 – Chopin Grande Polonaise op.53 – Edoardo Torbianelli

À propos de l’événement

Edoardo Torbianelli joue sur le piano Streicher 1847 de La Nouvelle Athènes accueilli au Salon Romantique de l’association Pleyel-Chopin de Croissy-sur-Seine (78).

Edoardo Torbianelli est professeur à la Schola Cantorum Basiliensis et à l’Université des Arts de Berne. 

Il est membre fondateur de La Nouvelle Athènes.

Edoardo Torbianelli, pianoforte, mène une double carrière de professeur et de soliste international. Il transmet ses recherches sur les esthétiques XVIIIe et XIXe au sein des prestigieux établissements : Schola Cantorum Basiliensis, Université des Arts de Berne, CRR de Paris et participe à la formation instrumentale du Master MIMA Paris-Sorbonne dirigé par la musicologue Jeanne Roudet.

Jeune lauréat des concours internationaux de pianoforte Emmanuel Durlet 1993, Bruges 1995, il mène depuis lors une carrière de soliste sur les scènes européennes et dans les plus prestigieuses collections d’instruments.

Son importante activité discographique avec le clarinettiste Pierre-André Taillard, le bassoniste Serge Azzolini, le violoniste T.Albertus Imberger, la Freitagsakademie chez harmonia mundi, Winter&Winter, PanClassics, Phaedra, Gramola, Amadeus, Glossa, Son an Ero est remarquée par la critique internationale. 

Artiste en résidence à la Fondation Royaumont (2014-2019), il a mené une recherche sur la Vocalité au piano avec Jeanne Roudet et Ulrich Messthaler ainsi qu’un cycle d’ateliers et concerts sur Chopin dont témoignent un disque studio des dernières pièces de Chopin chez Glossa, ce disque live Chopin Franchomme chez Paraty. 

Il développe plusieurs projets de musique de chambre avec le violoncelliste Fernando Caida-Greco, le clarinettiste Pierre-André Taillard, le violoniste Wietse Beels. 

Un projet « Teatro d’Arcadie » sur une copie du 1er pianoforte Cristofori 1726 le conduit vers les répertoires XVIIIe d’Alessandro Scarlatti, Giovanni Bononcini…