21 octobre 2023, 17:00 – 18:00 | Festival Pauline Viardot – Affinités romantiques, Pauline Viardot et Frédéric Chopin

Samedi 21 octobre 17h & 19h : Affinités romantiques, Pauline Viardot et Frédéric Chopin

Pauline Viardot, Mélodies sur des Mazurkas de Chopin, mélodies russes, Haluli, Filles de Cadix, Madrid, Ici-Bas tous les lilas meurent, Berceuse Cosaque, Scène de Phèdre

Frédéric Chopin, Mélodies polonaises,
Polonaise op. 26 n°1, Nocturnes op. 48 n°1, op. 55 n°1, valse op. 34 n°1

Coline Dutilleul, mezzo-soprano, lauréate des concours internationaux de Cologne, Britten Pears Young Talent, Lucerne Festival Academy, soliste avec Alarcon, René Jacobs, A.Kossenko…

Edoardo Torbianelli, pianiste-chercheur, professeur à la Schola Cantorum Basiliensis, à l’Université des Arts de Berne. Il a enregistré une vingtaine de disques sur des pianos historiques de Cristofori 1726 à Pleyel 1839, artiste en résidence à la Fondation Royaumont 2014-2019

Billets

15,00 30,00 

Sélectionnez votre tarif :

Prolongez l’expérience d’écoute aux salons de Pauline Viardot :

Formule de réduction :

  • -15% à partir de 3 concerts distincts
  • -20% à partir de 5 concerts distincts

*Tarif réduit : Etudiants, Scolaires, Chômeurs, Minima Sociaux, Handicap et leur accompagnateur

Heure et lieu

21 octobre  2023, 17:00 – 18:30
Domaine des Frênes – Villa Viardot
14 rue Yvan Tourguéneff 78380 Bougival

A propos de l'événement

Samedi 21 octobre 17h & 19h : Affinités romantiques, Pauline Viardot et Frédéric Chopin

Frédéric Chopin (1810 – 1849): Valse Op 34.n°1 en La min
Pauline Viardot (1821 – 1910) : Berceuse Cosaque
Pauline Viardot : Haluli
Viardot- Chopin : D’après une mazurka : Aime – moi
Pauline Viardot : Les filles de Cadix
Pauline Viardot : Madrid
Pauline Viardot : Ici – bas tous les lilas meurent

Frédéric Chopin : Polonaise en do dièse mineur op.26 n.1
Pauline Viardot : Mélodies Russes : Les ombres de Minuit
Frédéric Chopin : Mélodies Polonaises : Tu veux que je t’oublie
Frédéric Chopin : Mélodies Polonaises : Mélancolie
Frédéric Chopin : Mélodies Polonaises :  Madrigal
Viardot – Chopin : D’après Mazurka : Aimez – moi

Frédéric Chopin : Nocturne Op.48.1
Viardot – Chopin : D’après une mazurka : Faible Coeur
Frédéric Chopin : Nocturne Op 55.1
Frédéric Chopin : Mélodies polonaises : Que me fais la Rose ?
Frédéric Chopin : Mélodies polonaises : Balade Slave
Pauline Viardot : Scène de Phèdre

 

Coline Dutilleul, mezzo-soprano et Edoardo Torbianelli, pianiste

Coline Dutilleul, mezzo-soprano
Lauréate du Concours international de Cologne en 2014, membre de l’Opera Studio de l’Opéra national du Rhin de 2015 à 2017, sélectionnée pour les programmes Jeunes artistes du Britten Pears Young Talent Programm, Lucerne Festival Academy (Simon Rattle), Académie d’Ambronay (Leonardo Garcia Alarcon), Acadèmia de Formacio (Jordi Savall), repérée par la Soprano Barbara Hannigan, Coline Dutilleul se produit au sein des Opéras d’Aix-la-Chapelle Aachen (Miss Jessel dans The Turn of the Screw), à l’Opéra d’Avignon et Clérmont-ferrand (Hänsel dans Hänsel und Gretel et Soeur Mathilde dans Le dialogue des Carmélites), à l’Opéra-Comique (création de Miranda – mise en scène: Katie Mitchell, direction musicale: Raphaël Pichon) ainsi qu’à Lille et à Caen (une servante dans Der Zwerg de Zemlinsky – mise en scène : Daniel Jeanneteau).
On la retrouvera prochainement dans Fairy Queen de Purcell à l’Atelier Lyrique de Tourcoing (direction : Alexis Kossenko / Mise en scène : JP Desrousseaux) ainsi que dans le rôle de Mercedes dans Carmen à l’opéra de Clérmont-Ferrand.  Elle s’intéresse au répertoire de la romance et forme un duo avec la claviériste Aline Zylberajch dont on peut écouter des airs de Haydn filmés par Arte Concert.
Son premier disque « Licht in der Nacht » paru chez Fuga Libera est remarqué par la presse. Un disque autour des compositrices avec A.Zylberajch est en préparation pour le label Présence compositrices.
Coline Dutilleul est boursière de la Fondation Securex et de la Fondation Royaumont. Elle fait en outre partie de la ENOA Community

Edoardo Torbianelli, pianoforte, mène une double carrière de professeur et de soliste international. Il transmet ses recherches sur les esthétiques XVIIIe et XIXe au sein des prestigieux établissements :Schola Cantorum Basiliensis, Université des Arts de Berne, CRR de Paris et participe à la formation instrumentale du Master MIMA Paris-Sorbonne dirigé par la musicologue Jeanne Roudet. Jeune lauréat des concours internationaux de pianoforte Emmanuel Durlet 1993, Bruges 1995, il mène depuis lors une carrière de soliste sur les scènes européennes et dans les plus prestigieuses collections d’instruments.
Son importante activité discographique avec le clarinettiste Pierre-André Taillard, le bassoniste Serge Azzolini, le violoniste T.Albertus Imberger, la FreitagAkadémie chez harmonia mundi, Winter&Winter PanClassics, Phaedra, Gramola, Amadeus, Glossa, Son an Ero est remarquée par la critique internationale.
Artiste en résidence à la Fondation Royaumont (2014-2019), il a mené une recherche sur la Vocalité au piano avec Jeanne Roudet et Ulrich Messthaler ainsi qu’un cycle d’ateliers et concerts sur Chopin dont témoignent un disque studio des dernières pièces de Chopin chez Glossa, le disque live Chopin Franchomme chez Paraty. Il développe plusieurs projets de musique de chambre avec le violoncelliste Fernando Caida-Greco, le clarinettiste Pierre-André Taillard, le violoniste Wietse Beels. Un projet « Teatro d’Arcadie » sur une copie du 1er pianoforte Cristofori 1726 le conduit vers les répertoires XVIIIe d’Alessandro Scarlatti, Giovanni Bononcini…Edoardo Torbianelli est membre fondateur de La Nouvelle Athènes.