Samedi 25 février
 
66205 visites
à ce jour

Teresa Berganza

Georges Bizet a dû attendre 175 ans pour trouver des amis qui se soucient de sa mémoire ! Mais la facilité avec laquelle ils ont constitué le Comité d’Honneur de l’association prouve éloquemment que le monde de l’Opéra a été ému de la tragédie de ce jeune compositeur qui est mort après l’échec de la première représentation de Carmen. Six petits mois après cette mort prématurée, la carrière éblouissante de l’oeuvre démarrait à Vienne ! Trop tard pour Bizet !

Dans ce Comité d’Honneur, une figure se détache, Teresa Berganza, «la plus grande Carmen de toute l’histoire de l’opéra» disait Karajan. Dès le démarrage de l’Association, elle envisageait de participer à un événement musical à Bougival. Mais c’est en 2008 seulement qu’elle a réalisé ce que les Amis de Bizet attendaient impatiemment et qu’elle a donné une master class consacrée aux quatre rôles de Carmen : Carmen - Don José - Micaëla - Escamillo.

Cette master-class ne pouvait avoir lieu que dans la villa de Pauline Viardot-Garcia, cette Callas du XIXè siècle, dont les amis proclamaient le génie. Et les amis s’appelaient Liszt, Chopin, George Sand, Brahms, Berlioz, Clara et Robert Schumann, Gabriel Fauré etc ...
"Dans cette Villa de Pauline Viardot, tant d’ombres célèbres continuent de cheminer, un romantisme si raffiné y est exhumé" écrivait Jean Daniel, Directeur du Nouvel Observateur à la fin d’un Atelier Sons Croisés.

Il était très touchant pour les Amis de Bizet d’être témoins de l’émotion de Teresa, mais aussi de sa joie et de son enthousiasme. Sa propre éducation musicale s’était faite à l’ombre des Garcia, de Manuel, de la Malibran, de Pauline. Donner cette master class dans ce lieu si chargé de mémoire, était pour elle, une expérience bouleversante.

Ici, il s'agit d’une conférence donnée par Teresa dans le grand salon de la Villa devant un auditoire très choisi. Elle évoque ce rôle de Carmen qui a marqué profondément sa vie. C’est dans ce même salon que, pendant deux jours, elle a donné généreusement une master-class passionnante à de jeunes chanteurs d’un très haut niveau professionnel, réunis grâce à Jorge Chaminé, Directeur artistique de l’événement.

Pour rendre justice à Jorge Chaminé, il faudrait plus que vingt lignes et une photo ! Les Amis de Georges Bizet lui doivent beaucoup, il est d’ailleurs un des principaux fondateurs de l’Association et son Vice-Président.
Baryton très tôt célébre, il est l’élève de Teresa Berganza et sera son partenaire pour le spectacle de Carmen organisé lors de l’Exposition universelle de Séville en 1992.

Sa carrière internationale le conduit de New York à Moscou, de Rio de Janeiro à Rejkjavik. Il chante sous la conduite des plus grands chefs, tels Seiji Osawa, Giuseppe Sinopoli, Claudio Scimone etc ...

Mais c’est aussi un pédagogue engagé, il enseigne à Paris, en Italie, au Canada et il est invité un peu partout dans le monde pour donner des master-class. Avec la pianiste Marie- Françoise Bucquet, il a fondé les Ateliers “Sons Croisés” qui réunissent régulièrement de jeunes professionnels aux carrières très prometteuses. Ces Ateliers ont lieu normalement au Collège d’Espagne de la Cité Universitaire mais les Amis de Bizet en programment régulièrement dans la Villa Viardot où ils remportent un succès de plus en plus grand.
En 2007, Jorge Chaminé est nommé président de Music in ME France (Music in Middle East), ce qui lui permet de développer ses actions au Moyen Orient.

C’est à lui que nous devons ce cadeau extraordinaire de la venue de la grande diva, à lui aussi, le choix de jeunes chanteurs dont Teresa Berganza a déclaré qu’elle n’avait jamais eu la joie de rencontrer une telle qualité ailleurs !

Jean Lacouture, président de l’Association des Amis de Georges Bizet, est un amateur passionné d’opéras et un fervent admirateur de Teresa Berganza. C’est au cours de cette réunion du 20 mai qu’il prend la parole pour évoquer avec charme et humour quelques grands moments de ses rencontres avec Carmen et donc avec Teresa. Il la remercie avec émotion d’avoir bien voulu accepter la présidence du Comité d’Honneur.

Comité d’Honneur

Présidente : Teresa Berganza
Gilbert Amy - Alfred Brendel - Aldo Ciccolini - Jean Daniel - Natalie Dessay - Henri Dutilleux - Léon Fleisher - Henry-Louis de la Grange - Marylin Horn - Pierre Joxe - Jean Lacouture - Georges Prêtre - Ruggero Raimondi - Michel Sénéchal

Félicitations

De G à D : Aline Pascal & Olivier Delaporte, maires de Bougival & La Celle St Cloud - Olivier Bellamy du Monde de la Musique - Jorge Chaminé - Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France

 

 

 

   Retrouvailles avec Michel Sénéchal
tant de souvenirs partagés ...

tant de complicités ...

tant d’émotion ...

tant d’amitié ...

Et maintenant,

avec Jean Lacouture

Place à la fête !
©Photos Sébastien Henry  

80 ans de Teresa Berganza

L’édition 2013 du Festival était placée sous le signe de Rossini et de Teresa Berganza.
« La plus sublime des mezzos » (Claudio Abbado) a eu 80 ans en 2013.
Le Festival de Bougival qui lui doit tant, n’a pu passer sous silence cet anniversaire.

La musique, l’amitié et l’émotion étaient au rendez-vous à la Villa Viardot le 2 juin 2013.

 

Omo Bello,
descendant lentement
l’escalier illuminé de la Villa Viardot,
en chantant une mélodie
de Pauline Viardot

« Très chère Madame Teresa Berganza,
Vous que j’admire tant et qui m’avez tant appris, je vous souhaite du fond du cœur, un bel anniversaire !

Je ne ressemble pas du tout à Pauline Viardot et pourtant ... !

Pourtant, j'ai l'impression que c'est elle qui vient de descendre l'escalier pour vous remettre ces pivoines, tant elle est toujours présente dans cette maison. Et vous êtes la plus aimée de ses filles parce que vous êtes la plus fidèle et la plus ardente... !

Puis-je vous embrasser en son nom ? »

 

"Émotion silencieuse, d'abord ...

 

... et puis la joie et la fête !"     

 

[Haut de la page]